7783

SIEDS Séminaire des jeunes chercheurs dix-huitiémiste, 26-30 juin 2016, Sofia

Le siècle des Lumières et la vie paysanne

Représentations, Débats intellectuels, Conflits culturels, Transitions socio-économiques

Le dix-huitième siècle est généralement perçu comme l’âge d’une transformation sociale décisive, qui a été également marquée par des changements fondamentaux dans les domaines de l’économie, de la culture, des sciences, des débats intellectuels, de l’art de la guerre et de la connaissance. C’est le moment où sont mis en doute des modèles de vie traditionnels liés à la religion et aux privilèges des monarques et des diverses élites aristocratiques. De nouvelles idées sont formulées et discutées en public avec véhémence.

Généralement, les spécialistes du XVIIIe siècle ont tendance à adopter une approche centrée sur la ville quand ils analysent les grands changements du dix-huitième siècle, et à considérer que ces processus ont eu lieu de manière explicite dans la capitale et dans les grandes villes du pays qu’ils étudient. A l’évidence, les changements de cette période trouvent leurs racines dans l’espace urbain. Le rôle des capitales fut essentiel dans les monarchies absolues, dont le pouvoir était centralisé, en ce qui concerne les bouleversements sociaux du dix-huitième siècle, du sommet vers la base (“Top Down”).

Il y a, cependant, une lacune évidente dans cette approche, qui pourrait être mise en lumière en posant simplement quelques questions générales. Peut-on accepter que la société  rurale soit négligée, si l’on tient compte du fait que l’écrasante majorité de la population, entre 1700 et 1800, résidait toujours dans les villages? Est-ce que l’économie rurale ne constituait pas, à cette époque, le véritable cadre du développement industriel de nombreux pays européens et non-européens? Dans quelle mesure la vie quotidienne des sociétés éclairées du dix-huitième siècle n’était-elle pas influencée par les traditions conservatrices, qui étaient dominantes dans les zones rurales? La liste des questions peut être sans aucun doute beaucoup plus longue.

L’objectif principal du séminaire international des jeunes dix-huitémistes est de mettre en relief  «le côté rural» du siècle des Lumières, que les spécialistes ont eu trop tendance à négliger. Le séminaire insistera sur les questions suivantes :

  1. Vie paysanne et société villageoise dans l’art et la littérature du siècle des Lumières.
  2. Guerres et paysans. Opérations militaires et espace rural de 1699 à 1802.
  3. La vie quotidienne à la campagne. Conservatisme vs innovation au dix-huitième siècle.
  4. Le siècle des Lumières et l’idée de libération paysanne.
  5. Transition socio-économique en cours: du statut de serf au statut de paysan libre. Le cas de l’Europe centrale.
  6. Culture et éducation à la campagne.
  7. Paysans et révolutions au dix-huitième siècle.
  8. Problèmes sociaux et révoltes dans les communautés villageoises en Europe et dans le monde.
  9. Les problèmes structurels de l’économie rurale. Idées et la réalité au dix-huitième siècle.
  10. Spécificités régionales des sociétés rurales en Afrique, Amérique, Asie et Europe au dix-huitième siècle.

                          

доц. д-р Наум Кайчев

Ръководител на Катедра „История на Византия и балканските народи” Нова балканска история

чл. кор. проф. дин Иван Илчев

Съвременна балканска история

проф. дин Христо Матанов

Средновековна балканска история / История на Византия

доц. дин Иван Първев

Нова балканска история

гл. ас. д-р Мария Баръмова

Нова балканска история

гл. ас. д-р Теодор Димитров

История на Византия

гл. ас. д-р Христо Беров

Нова и съвременна балканска история

Ас. Васко Арнаудов

История на Византия

Ас. Йоанна Бенчева

Средновековна балканска история